AMIS

L'ÉQUIPE

Emmanuelle Bonheure

Emmanuelle Bonheure est comédienne et musicienne, formée à la Kleine Academie.
Son parcours a été marqué par sa rencontre avec Yoshi Oïda (acteur/collaborateur de Peter Brook) et les stages où elle a suivi son enseignement théâtral; ensuite, par le long travail entrepris auprès de Maître Kajo Tsuboi (Tokyo), fondateur de la discipline Kiryuho (méditation en mouvement). Elle est également diplômée de l’Openear Center de Pat Moffit Cook (The Therapeutic Use of Cross-Cultural sound and Music in Healing Basic Training). En tant que comédienne, elle a participé à de nombreuses créations theâtrales professionnelles.
Elle partage aujourd’hui son temps entre projets de spectacle personnels, projets socio-artistiques et ateliers. Pour le CEC Artifices, Emmanuelle a dirigé de nombreux ateliers avec des publics divers (personnes ayant un handicap mental, enfants, personnes en situation de grande précarité sociale) et participé à la création de nombreux spectacles.
Elle développe également des ateliers de mouvement et de théâtre, dans un cadre sécurisant, qui permettent de créer un « sac-mémoire » d’expériences corporelles positives, d’enrichir l’image de soi, sans se soucier du “bien-faire”. Ce travail sollicite et favorise l’intuition et la créativité des participants.

Lucille Streicher

Lucille Streicher est diplômée en arts plastics, art visuels et arts de l'espace. Elle effectue son parcours étudiant à l'ESA Saint-Luc Bruxelles.
Dans un premier temps, elle entame un bachelier en architecture d'intérieur dont elle sort diplômée en 2015. Elle poursuit son cursus avec un master en scénographie qui s'achèvera en 2017.
C'est aux cotés d'Artifices qu'elle fait ses premiers pas en tant que scénographe et costumière à la Maison des cultures de Molenbeek. Chaque année, depuis 2017, elle y travaille pour la représentation de fin de cycle de l'atelier théâtre. Une collaboration est née. Lucille joue un rôle actif dans d'autres projets d'Artifices.
C'est la diversité des publics qu'elle rencontre qui l'amène à vouloir compléter sa formation à la médiation culturelle auprès d'Arts&Publics en 2020. Elle boucle son parcours par un diplôme d'agrégée en pédagogie lui ouvrant les portes de l'enseignement.
Parallèlement à cela, elle développe une activité artistique dans le domaine de l'installation. Ses questionnements personnels sont le moteur de sa création. Elle porte beaucoup d’intérêt aux enjeux de transmission et d'héritage patrimoniale et intègre cet aspect dans ses démarches artistiques.

lucillestreicher@gmail.com
0032472/52.80.57

Frédéric Ruymen

Frédéric Ruymen est né à Liège (Belgique) en 1960.
Il est diplômé de l'INSAS (Institut national supérieur des arts du spectacle) dans la section TAC-mise en scène.
Il a été également formé à la Kleine Académie (formation d'acteur de type "Jacques Lecoq") à Bruxelles.
Il a complété cette formation par de nombreux stages de théâtre et de mouvement. Egalement musicien, il développe une pratique théâtrale qui allie, la plupart du temps, texte et musique. Sa rencontre avec Yoshi Oïda a été déterminante pour son approche de la mise en scène et de la direction d'acteurs. Il a été assistant à la mise en scène pour Yoshi Oïda sur diverses créations d’opéra.
De 1995 à 2003, il a enseigné à la Kleine Académie et animé un grand nombre de stages d'entraînement de l'acteur en Belgique et à l'étranger. Il est aujourd’hui professeur d’Histoire des arts, d’Ecriture/Scénario et de Scénographie à l'Institut Supérieur Saint-Luc (ESA/Bruxelles). Il a notamment dirigé Yoshi Oïda dans « King Lear », projet de formation pour de jeunes comédiens du Centre des Arts Scéniques (2010).
Frédéric Ruymen est coordinateur du CEC Artifices depuis 2009. Avec Artifices, il a été amené à animer et gérer de nombreux projets socio-artistiques, notamment avec des personnes ayant un handicap mental et des personnes en situation d’exclusion. Il a été président du C.A. de la Fédération Pluraliste des Centres d’Expression et de Créativité. Enfin, F.R. est membre fondateur du Centre des Arts Scéniques depuis 1999.

LES ARTISTES ASSOCIÉ.E.S

Léa Besançon

La violoncelliste Léa Besançon a étudié de 2004 à 2010 au Conservatoire Royal de Bruxelles (CRB) dans la classe de la soliste et pédagogue belge Marie Hallynck, études au terme desquelles elle a obtenu un Master puis une Agrégation avec grande distinction.
Constamment à la recherche de nouveaux langages, elle s'est investie au sein de l'Ensemble Nomos (dir. C. Roy / M. Pozmanter) dans l'interprétation et la création d'œuvres contemporaines. Elle s'est ensuite tournée vers le violoncelle baroque en intégrant la section Musiques Anciennes du CRB, puis vers des musiques d'autres régions du monde en collaborant principalement avec des artistes du Moyen-Orient et du Maghreb Plus récemment, elle collabore régulièrement avec des artistes reconnus dans le style indie pop (Tamino) et hip hop (le rappeur Manza, le danseur Greg Lox, Dj Keso, CNN 199).
Parallèlement à ses activités artistiques, Léa Besançon a exercé différentes fonctions dans le domaine du travail social et de la santé : animatrice socio-éducative auprès de groupes d'enfants (EDD La Porte Verte, Molenbeek-Saint-Jean), aide-soignante en Maisons de Repos puis infirmière en milieu hospitalier (CHIREC, Hôpital de Braine-L'Alleud, service de chirurgie orthopédique). En 2017, elle a participé en tant que violoncelliste au congrès de l'association « Palliabru » (plateforme des soins palliatifs en Région Bruxelloise).
Bachelière en Soins Infirmiers en juin 2019, elle a réalisé un mémoire de fin d'études sur la prise en charge de détenus souffrant d'anxiété en milieu carcéral, après avoir passé plusieurs semaines de stage en prison au contact de personnes détenues atteintes de troubles psychiatriques sévères. L'exercice des soins infirmiers auxquels elle consacre aujourd'hui une partie de son temps lui apporte une ouverture à l'autre dans son unicité, sa fragilité, son humanité. Elle permet une forme différente de collaboration, d'échange, afin de découvrir les ressources de chaque personne et de faire évoluer son regard.

Nicolas Bovesse

Nicolas Bovesse

Nicolas Bovesse est né le 24 août 1977. Il fonde son atelier en 2004. Collabore depuis 2005 avec la compagnie de Le théâtre du tilleul. Enseigne les arts plastiques à la Haute école de Bruxelles-brabant (HE2B), initie les étudiants aux techniques d’ombres. Vit et travaille à Bruxelles.
Nicolas Bovesse est designer, il dessine des objets et du mobilier. Sur sa grande table blanche se rencontrent dessins, maquettes, échantillons, couleurs, pièces détachées… Autant d’élément qui enrichissent le créateur. Ces créations sont axées sur la compréhension du processus de production et la propriété des matériaux pour offrir une esthétique juste, claire, forte et fonctionnelle jusqu’au plus petit des détails.
Nicolas Bovesse invente des objets à vivre, issus de nos habitudes quotidiennes. Avec modernité, fonctionnalité, sensibilité, rigueur et beauté, il se plait à dessiner des nouveaux produits pour tous. Après ses études au sein de l’atelier de design industriel à l’ENSAV-La Cambre à Bruxelles et après deux stages à Paris (l’un chez les Radi designers, l’autre chez Ronan & Erwan Bouroullec), Nicolas Bovesse lance son atelier à Bruxelles NICOLAS BOVESSE DESIGN STUDIO.
Nicolas Bovesse collabore avec la compagnie du théâtre du tilleul depuis 2005 où il fabrique des ombres et travaille sur la conception des spectacles. Il anime des ateliers pour adultes et enfants en lien avec les spectacles. Il initie les elèves du primaire aux ombres par de nombreux projets « la culture à de la classe », accompagne le CEC Artifices (public atteint d’un handicap) autour de l’ombre depuis 2015.

https://www.nicolasbovesse.be/

Aubin Denimal

Violoncelliste, formé au Conservatoire Royal de Bruxelles, musicien chambriste, musicien d’orchestre, musicien de Blue Madrigal et à présent enseignant.
Actuellement programmateur aux Jeunesses Musicales de Bruxelles. Musicien tout terrain, qui adore enseigner et transmettre.

Gaëlle Marras

Gaëlle Marras est comédienne et créatrice de costumes.
En 2003, elle rencontre Frédéric Ruymen et Emmanuelle Bonheure grâce à la pratique du kiryuho. Depuis, ils ont collaboré à diverses reprises partageant une vision commune de la scène et du jeu. Diplômée du Conservatoire Royal de Bruxelles en Art dramatique en 2002, elle poursuit sa formation artistique en Stylisme à St Luc Bruxelles en 2008.
En tant que costumière, elle a travaillé dernièrement sur la création de « Phèdre » avec la metteuse en scène Pauline d’Ollone , sur le spectacle « Dimanche » avec la Cie Chaliwaté et pour la danse avec la chorégraphe Karine Ponties et la Cie Dame de Pic.
Depuis ses débuts sur scène, elle s’interroge sur la manière de nourrir sa qualité de Présence. Inspirée par la puissance de la couleur, des matières et du lien qui existe entre les caractéristiques physiques d’une personne et la manière dont celle-ci gère émotionnellement les informations et les situations, elle transpose le fruit de cette réflexion dans ses créations.
En parallèle des projets artistiques, elle propose des accompagnements stylistiques pour découvrir comment nourrir un style authentique pour l’aligner à sa personnalité profonde.

Fabien Robert

Comédien & animateur, accompagnant psycho-sociale dans l’aide à la jeunesse et formateur pour adultes (au CPFB).
Ses intérêts professionnels réunissent la création théâtrale (avec et pour différents publics) et le travail pédagogique auprès de personnes fragilisées. Actuellement, il travaille au SROO, le CARPS et à la Compagnie Maritime (Compagnie de Théâtre Action).